Cancer de la prostate

À propos du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus fréquents chez l’homme. Il apparaît le plus souvent après l’âge de 50 ans et c’est le cancer causant le plus de décès après le cancer du poumon. Toutefois, il n’est pas toujours mortel. De nos jours, environ 20 à 40% des cancers de la prostate diagnostiqués sont « peu évolutifs », ce qui signifie qu’ils sont peu susceptibles d’évoluer et de créer des complications chez le patient. Par conséquent, de nombreux hommes meurent d’une autre cause, avant que le cancer de la prostate ait eu un impact sur leur vie.

Évolution du cancer de la prostate et symptômes associés

  1. Tumeur confinée à la prostate : en général, la tumeur prostatique se développe lentement et reste confinée à la prostate pendant de nombreuses années (figure A). Pendant ce temps, elle provoque peu ou pas de symptômes.

    tumeur confinée à la prostate

  2. Tumeur propagée au-delà de la prostate : à mesure que le cancer progresse, la tumeur peut se propager (métastaser) au-delà de la prostate, en commençant par les tissus environnants (propagation locale : figure B). Le débit urinaire diminue et l'uriner devient plus difficile. Si le débit urinaire est complètement obstrué, la vessie devient douloureuse. Finalement, le cancer de la prostate peut se propager à d’autres endroits de l’organisme (propagation à distance) tels que les ganglions lymphatiques (figure C), les os, les poumons et le foie (figure C). Le cancer de la prostate s’étend en général d’abord à la colonne vertébrale ou aux os pelviens et provoque ainsi des douleurs lombaires. Les symptômes sont donc plus fréquemment associés à un cancer de la prostate avancé.

    propagation de la tumeur

Détermination du stade du cancer de la prostate

Le système de classification TNM (tumour, nodes, metastases – tumeur, ganglions, métastases) est utilisé afin de déterminer le stade du cancer de la prostate, c’est-à-dire s’il est limité à la prostate ou s’il s’est étendu au-delà. Le stade où la tumeur est limitée à la prostate est qualifié de T1 ou T2. Lorsque la tumeur s’est propagée à l’extérieur de la prostate, il est question d’un stade T3 ou T4. Le pronostic est plus défavorable pour un cancer de la prostate au stade T3-T4 que pour un cancer de la prostate au stade T1-T2. Les options de traitement diffèrent selon le stade défini et l’évolution prévue du cancer. Pour les tumeurs peu évolutives qui se développent lentement, aucun traitement n’est préconisé, mais il est recommandé de suivre/surveiller activement le patient (surveillance attentive). Lorsqu’un traitement doit être appliqué, une ablation chirurgicale de la prostate (prostatectomie radicale), une radiothérapie interne ou externe et/ou un traitement hormonal sont les options classiques.

Liens vers d’autres sites d’informations sur le cancer de la prostate

Prostate Cancer Canada

Wikipedia