Informations générales sur le PCA3

PCA3 : un test de biologie moléculaire afin de vous aider à déterminer si une biopsie est vraiment nécessaire

Le test de recherche du gène 3 spécifique au cancer de la prostate (PCA3) est un test de biologie moléculaire. Il ne remplace pas le dosage de l’antigène spécifique de la prostate (PSA). Il s’agit d’un outil supplémentaire permettant de déterminer plus facilement si une biopsie de la prostate est vraiment nécessaire afin de diagnostiquer un cancer de la prostate chez les hommes chez qui un cancer de la prostate est suspecté, par exemple chez ceux dont le taux de PSA se situe entre 2,5 et 10 ng/ml. Le PCA3, contrairement au PSA, est spécifique du cancer de la prostate, ce qui signifie qu’il n’est produit que par les cellules cancéreuses de la prostate et n’est pas influencé par la taille de la prostate. Il permet mieux que le PSA de différencier le cancer de la prostate de maladies bénignes/non cancéreuses de la prostate, par exemple une hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) (c.-à-d. une hypertrophie de la prostate) ou une prostatite (infection de la prostate). Par conséquent, le PCA3 fournit des informations très utiles, en plus de celles obtenues grâce au PSA, afin de décider si une biopsie de la prostate est vraiment nécessaire.

Une étude récente suggère que le score PCA3 permet également de différencier un cancer non significatif (cancer peu évolutif) d’un cancer significatif de la prostate.

Interprétation du résultat du test PCA3

Le test PCA3 est un test simple : après un toucher rectal, des cellules cancéreuses possédant un taux élevé de PCA3 sont expulsées de la prostate et passent dans l’urine. Un échantillon d’urine est alors collecté (cliquez sur l’animation). Cet échantillon d’urine est envoyé à un laboratoire qui détermine le score PCA3. Un score PCA3 élevé indique une hausse de la probabilité d’une présence de cellules cancéreuses, c’est-à-dire la présence de cellules cancéreuses dans la prostate. Un score PCA3 faible indique une diminution de la probabilité d’une présence de cellules cancéreuses. Si le score PCA3 est faible, la biopsie peut être reportée ou évitée. Le test PCA3 permet donc d’éviter de nombreuses premières biopsies inutiles ainsi que la gêne et les complications potentielles (douleur, saignement et infections) qui les accompagnent.
Le test PCA3 peut également être pratiqué chez les hommes chez qui une ou plusieurs biopsies négatives ont déjà été réalisées afin de prédire la probabilité qu’une nouvelle biopsie soit positive, en d’autres termes afin d’évaluer la nécessité d’une nouvelle biopsie.

thermomètre PCA3

Si une biopsie est réalisée et s’avère positive, le score PCA3 peut être utilisé comme information complémentaire afin de prédire le risque d’évolution du cancer de la prostate avant intervention chirurgicale et la nécessité d’un traitement précoce.

Liens vers d’autres sites d’informations sur le cancer de la prostate

Wikipedia